A l’écoute des jeunes

Dans cette interview, Claude nous parle de son expérience des groupes de parole et des points écoute qu’il propose depuis une quinzaine d’années aux jeunes dans des établissements scolaires du midi de la France. « Là il y a un lieu où on peut tout dire et rien ne sera dévoilé. » Les jeunes savent qu’ils peuvent ainsi venir confier leurs difficultés, depuis les tracas quotidiens jusqu’aux drames les plus terribles, tout ce dont ils ne parviennent ou n’osent pas parler à leur entourage.

Il y a un besoin énorme, dans tous les établissements scolaires, et je ne sais pas comment faire passer l’information
Les jeunes trouvent là une personne neutre, discrète et indépendante de l’établissement scolaire, « il faut toujours beaucoup de délicatesse, beaucoup d’attention, de finesse par rapport à ce qui est dit », une personne disponible et bienveillante : « c’est la personne humaine qui compte, qui passe avant tout… », nous confie-t-il. Beaucoup d’expérience et de témoignages dans cet entretien avec Claude, qui souhaiterait voir se développer ce qu’il a mis en place et qui répond, de façon adaptée et efficace, à un besoin réel et important.

Écouter l’interview

En podcasts :


Ecouter l’interview complète :

Laisser un commentaire