Des Constats

En toutes régions, en tous pays, des hommes et des femmes veulent vivre et se sentir davantage en accord avec des valeurs fondamentales de partage et de coopération, de respect de l’environnement et de la vie, de refus de la passivité.  Ils utilisent  leurs différences et leur diversité,  leur énergie et leur ingéniosité, leur intelligence collective et leur perspicacité et se mobilisent pour faire face à des problèmes quotidiens

Ils s’inquiètent de l’air qu’ils respirent et de la nourriture qu’ils ingèrent, s’alarment d’un mode de vie consumériste et désastreux pour l’environnement, s’angoissent pour la santé et l’avenir de leurs enfants  mais  ressentent un décalage entre leurs préoccupations ordinaires et la  vie politique  et sont effarés par la puissance des superstructures et lobbies, industriels, financiers ou autres.

Alors ils se questionnent, se rassemblent, inventent et mettent en place des solutions alternatives, concrètes, créatives.

Des Objectifs

Alter’Active se propose de donner la parole à ces initiatives privées et/ou locales :
– comprendre leur démarche et mettre en valeur leur parcours,
– permettre des retours d’expériences, des bilans,
inspirer et  favoriser l’émergence de nouvelles expériences,

de transmettre des informations générales, sur des expériences, sur des rencontres, des naissances d’associations, des conférences des formations ou des livres.

de promouvoir le collectif, les réseaux, le partage, la diffusion des savoirs et des idées.

Des Moyens

Alter’Active utilise le média audio : reportages, témoignages et interviews sont mis en ligne sur notre site.

Ils peuvent être écoutés, podcastés et utilisés par des radios pour diffusion sur leur antenne.

Les Domaines Concernés

L’environnement : de nombreuses initiatives citoyennes cherchent et mettent en pratique des solutions aux problèmes de pollution de l’air, de l’eau ou de la terre : promotion des énergies renouvelables ; promotion des modes de production non toxiques ; innovation dans la gestion des déchets ; consommation raisonnée, collaborative ; moyens de transport et énergie partagés ; réinvestissement de l’espace public en espaces verts ; protection des espèces animales et végétales et soutien à la biodiversité ; mouvement des villes en transition.

La vie professionnelle : associations d’insertion sociale et professionnelle ; partage de savoirs et de techniques ; associations de soutien à la recherche d’emploi, à la transition professionnelle ; recherche de nouveaux modes de gestion, de collaboration, de relations professionnelles ; réseaux d’entraide.

La production alimentaire : développement de l’agriculture biologique ou raisonnée, méthodes respectueuses d’élevage et d’abattage des animaux ; instauration de circuits courts et de consommation locale ; développement des coopératives et coopérations, des commerces et restaurants promouvant les produits biologiques et/ou locaux dans un esprit collaboratif et solidaire…

La vie quotidienne et la santé : associations favorisant le lien social, les solidarités, le lien intergénérationnel ; les lieux d’entraide et d’écoute ; les lieux de partage (de savoirs, de création, de jeux, de discussions) ; la promotion des services entre particuliers et voisins ; la place des populations particulières (âgées, marginalisées, immigrées, handicapées). Dans le domaine de la santé : association et réseaux d’entraide et de partage de savoirs et d’informations (de façon générale ou dans des cas précis : autismes, myopathies, maladies « orphelines »…) ; centres de soins alternatifs, mutuelles.

L’habitat : habitats partagés, collectifs, intergénérationnels, associations pour l’amélioration solidaire de l’habitat, luttes contre la précarité, pour le relogement ; chantiers participatifs ; promotion des éco-matériaux…

La finance et l’économie : réseaux de dons, de financement participatif ; monnaies locales et alternatives ; micro-crédit ; fonds d’investissement à vocation sociale ; économie du partage.

L’éducation, la pédagogie et la formation : écoles nouvelles ; universités populaires ; partage des savoirs (nouvelles technologies, informatique, agroécologie…) ; soutien aux étudiants (accueil, logement, écrits et accès à la culture et à la langue française) ; éducation populaire ; aide à une seconde chance, à une réorientation professionnelle ; groupes de lecture, de conversation en langues étrangères, café philo ; réseaux de soutien à des difficultés d’apprentissage spécifiques.

La vie culturelle et spirituelle : associations culturelles, organisations d’événements, expositions, pièces de théâtre, concerts ; associations sportives en lien avec un objectif social ou solidaire ; tourisme responsable, écologique et solidaire ; associations d’échanges avec des pays étrangers ; réseaux d’hébergement en échange ou non d’un service rendu ; associations de soutien aux valeurs humanistes, au cheminement personnel.

La vie publique et les médias : médias indépendants en recherche d’information objective ; résistance aux lobbies, lanceurs d’alerte ; journaux alternatifs ; émissions donnant la parole aux citoyens ; mouvements citoyens ; mise en place de gestion participative ; mise en place de la démocratie directe.