Jalmalv, une précieuse écoute en fin de vie

«  Le cœur de notre fonction d’accompagnement c’est l’écoute. Nous n’avons pas d’autre mission que d’écouter »

Se mettre à disposition et à l’écoute des personnes en fin de vie, c’est ce que proposent les bénévoles de l’association JALMALV, « Jusqu’à la mort accompagner la vie » et dont nous parle Xavier. Il évoque le parcours de ce mouvement né, au début des années 80, de la prise de conscience de la situation dramatique des malades en fin de vie, abandonnés et marginalisés, et de la réaction du personnel soignant, livré à son impuissance et son amertume.

JAMALV France compte maintenant 80 associations et 2000 bénévoles qui vont à la rencontre des personnes en fin de vie, après un temps de formation marquée par les principes de respect, de réserve et de laïcité. JALMALV c’est aussi, depuis ses origines, une volonté de participer au débat public concernant la fin de la vie et de faire évoluer les mentalités dans la société.

Xavier nous parle de l’accompagnement des mourants « notre bénévolat n’est absolument pas un service ; nous n’apportons rien, nous ne faisons rien sinon de donner de notre temps à la personne en fin de vie, du temps où nous sommes à sa disposition en terme d’écoute », un accompagnement qui nécessite rigueur et engagement mais est aussi, pour les bénévoles, une source d’enrichissement personnel «  le moment de la fin de vie est un moment de vérité – et des moments de vérité dans notre société il n’y en a pas tant que ça ; avoir la chance de bénéficier d’un lieu de vérité – enfin, pour moi – c’est une chance exceptionnelle. »

Pour en savoir plus

http://jalmalv-rhone.fr/

http://www.jalmalv.fr/do.php?n=Home.Accueil

Écouter l’interview

En podcasts :

Ecouter l’interview complète :

Laisser un commentaire