5 Juil 2017 - A voir    Pas de Commentaire

Les moissons du futur

Film de Marie-Monique ROBIN,
2012

Comment nourrir le monde ? Alors qu’un milliard de personnes souffrent de la faim, qui faut-il croire, des tenants de l’agriculture industrielle ou des défenseurs de l’agro-écologie ? Pour s’y retrouver Marie-Monique ROBIN repart pour un tour du monde, donne la parole à des scientifiques ou à des agriculteurs reconvertis à une agriculture plus respectueuse de l’environnement et nous montre des expériences innovantes et cependant renouant  avec des savoirs ancestraux .

«  Le 20è siècle fut celui de la chimie, notamment dans l’agriculture, le 21è sera celui de la biologie. Sans la microbiologie et la connaissance des processus microbiologiques des sols nous ne pourrons pas à l’avenir cultiver de façon efficace et durable. » Friedrich Wens, agriculteur allemand.

«  Des méthodes de production non durables accélèrent le changement climatique et la dégradation des sols, épuisent les réserves d’eau douce, menaçant à terme notre capacité à nourrir la planète. Au sein de la communauté scientifique un constat s’impose : il faut changer de cap, les recettes anciennes ne valent plus aujourd’hui. »  Oliver de Schutter, rapporteur des nations Unies sur le droit à l’alimentation .

Dans « Les moissons du futur », on voit des personnes heureuses et fières de ce qu’elles ont mis en place, des résultats au rendez-vous avec des sols régénérés et vivants, des procédés efficaces mais protecteurs de la nature. Des pays entiers ont modifié leurs procédés comme au Malawi, engagé dans une politique résolument écologique. Ailleurs les expériences sont de moindre envergure mais les rendements, avec l’agro-écologie, s’améliorent toujours à terme.

Pour en savoir plus

 

Laisser un commentaire