Mal-être et Travail

« Offrir une possibilité d’analyse et de distanciation par rapport à la situation de travail »

C’est ce que propose l’Association Mal-être & Travail, créée en 2016 par une équipe de médecins du travail et de psychologues qui reçoivent les personnes en souffrance dans leur vie professionnelle, se sentant exclues, épuisées, malmenées ou blessées, sans trouver de solution.
« Écouter, comprendre et agir » sont les objectifs de cette aide, d’abord sous forme de rencontres avec des professionnels, ensuite éventuellement grâce à des groupes de paroles. Une permanence juridique gratuite est aussi possible, ainsi que des propositions d’orientations sur des suivis extérieurs.

Chaque situation est abordée dans sa singularité, de façon neutre et bienveillante. Une grande importance est accordée à l’information et la compréhension, à l’identification des problèmes et à la recherche de solutions, mais chaque personne est laissée libre de ses choix et de ses orientations.

Mal-être & Travail est une association assez jeune, mais elle répond à des demandes croissantes, et les retours sont d’ores et déjà intéressants et positifs.

Pour en savoir plus

– Le site de l’association
– L’adresse, les numéros de téléphone et heures de permanences de l’association sur la page communication du site

Écouter l’interview

En podcasts :

Ecouter l’interview complète :

2 Commentaires

  • Interview très intéressante, c’est très utile en ce moment de prendre en compte le mal être au travail …. à faire passer et à écouter !

  • merci de relayer des pistes sur les autres régions. La constitution du groupement hospitalier de territoire est un vrai rouleau compresseur qui ne respecte pas les êtres humains, et les pousse vers un exercice professionnel contraint et très régulièrement hors des clous législatifs, bafouant leur responsabilité professionnelle. Je n’ai pas pour habitude d’accepter sans faire valoir mes droits et je n’arrive plus à trouver ma place. Je n’ai jamais reculé devant le travail, et ai quelques 30 années d’expérience dans mon domaine professionnel, mais on me veut petit soldat le doigt sur la couture du pantalon. Ceux qui se taisent et fuient le travail s’y retrouvent mieux.
    Je vais finir soit enragée, soit à l’inverse perdre pied en burn-out total. J’ai besoin de parler en dehors de mon cercle habituel professionnel ou familial.
    merci de votre aide

Laisser un commentaire